Notre diocèse : histoire

Deux territoires diocésains
HIERARCHIEParoisses
Notre diocèse

Un diocèse couvrant deux grandes régions : les Îles britanniques et l’Europe occidentale

Notre diocèse comprend onze nations s’exprimant en de multiples langues, mais il vit et fonctionne comme un tout unique en matière de vie missionnaire et liturgique. C’est aussi un diocèse historique qui, au cours de son histoire, eut à sa tête de nombreux Hiérarques éminents, en particulier le bienheureux Saint Jean le Thaumaturge, qui en fut l’Evêque dirigeant au milieu du XXe siècle.

Afin de mieux se consacrer à un certain de questions pastorales concernant plus particulièrement les régions concernées, notre diocèse est organisé en deux grandes régions diocésaines suivant leur situation géographique : une pour les îles britanniques et l’autre pour l’ouest du continent européen. Ces deux régions n’ont pas d’administration ou de structures formelles qui leur soient propres, mais elles fournissent simplement un cadre facilitant l’entraide entre le clergé et les paroisses d’un même ensemble géographique, en fonction des nécessités locales. Un Conseil régional est convoqué par l’Evêque pour chacune d’elles, permettant d’accorder une attention plus ciblée aux besoins locaux en matière pastorale et missionnaire, puisque notre tâche est d’amener tous les peuples – indépendamment de leur nationalité, langue, âge ou race – à la vie de l’Évangile.

I. REGION DIOCESAINE DES ILES BRITANNIQUES

La Grande-Bretagne figure parmi les plus anciennes terres orthodoxes au monde, puisqu’elle a reçu l’annonce de l’Evangile de l’Apôtre St Aristobule, l’un des Septante Disciples, au premier siècle de notre ère. Depuis plus de 2000 ans, la foi orthodoxe a été proclamée sur ces îles, produisant une foule de saints locaux dont la vénération fait partie intégrante de la vie de nos communautés à travers la Grande-Bretagne et l’Irlande, ainsi que dans l’ensemble du diocèse. Puis, plus récemment, les îles britanniques (qui englobent la Grande-Bretagne, l’île d’Irlande et des centaines de petites îles et d’îlots) ont abrité depuis ses débuts l’Église orthodoxe russe à l’Etranger, qui fut administrée à certains moments comme vicariat d’un diocèse européen distinct, et à d’autres comme entité diocésaine à part entière.

L’orthodoxie russe a débuté en Angleterre et plus précisément, comme on peut s’y attendre, dans sa capitale à Londres, où les relations entre la Grande-Bretagne et la Russie ont longtemps été privilégiées – et il y a d’ailleurs une église orthodoxe russe à Londres depuis plus de 300 ans. Après la révolution en Russie, la chapelle de l’Ambassade impériale fut fermée et il fallut chercher de nouveaux locaux pour cette paroisse déjà ancienne. En 1929, l’Archimandrite Nicolas (Karpov) fut consacré Evêque de Londres et s’installa au Royaume-Uni, marquant ainsi le début de la présence en Grande-Bretagne de Hiérarques de l’Eglise orthodoxe russe. En 1932, Mgr Nicolas est entré dans le repos du Seigneur alors qu’il assistait à une réunion du Saint-Synode – qui avait alors son siège au Royaume de Serbie. Le deuxième Evêque à résider à Londres pour y superviser les paroisses du diocèse fut l’Archevêque Nicodème (Nagaieff) d’éternelle mémoire, qui est resté à la tête du diocèse particulier de Grande-Bretagne et d’Irlande de 1954 jusqu’à sa mort à l’âge de 93 ans en 1976. Initialement, Sa Grâce Nicodème était Evêque Vicaire sous l’omophore de l’Archevêque St Jean (Maximovich), qui fut Archevêque de Bruxelles et d’Europe occidentale de 1953 à 1962 (il a été glorifié en 1994 sous le nom de Saint Jean le Thaumaturge de Shanghai et de San Francisco). Après le repos de l’Archevêque Nicodème, ce fut l’Evêque Constantin (Jessensky) qui assura la direction en Grande-Bretagne et en Irlande jusqu’à sa retraite en 1986. La même année, l’Archevêque (à présent Métropolite) Mark de Berlin et d’Allemagne était nommé Hiérarque dirigeant de ce qui était encore un diocèse distinct de Grande-Bretagne et d’Irlande. À la retraite de l’Archevêque Mark de cette fonction en décembre 2016, le diocèse fut temporairement pris en charge par le premier hiérarque de l’Église orthodoxe russe à l’Etranger, Son Éminence le métropolite Hilarion, secondé à partir de mai 2017 par l’Evêque Irénée – alors Evêque de Sacramento au moment de sa nomination. En septembre 2018, le Saint Synode des Evêques a nommé Sa Grâce Irénée Evêque de Londres et d’Europe occidentale, réunissant ainsi une fois encore au sein du Diocèse actuel de Grande-Bretagne et d’Europe occidentale ce qui avait été au cours des dernières décennies le diocèse particulier de Grande-Bretagne et d’Irlande d’une part, et le diocèse d’Europe occidentale d’autre part.

La cathédrale diocésaine est située à Londres et, bien qu’elle ait déménagé à plusieurs reprises au cours des trois siècles de présence de l’Église orthodoxe russe à Londres (en général pour des considérations historiques de bail immobilier dans le centre de la capitale), elle se trouve actuellement à Harvard Road, Chiswick, West London, depuis 1990 (auparavant, elle était à Emperor’s Gate, Londres; pour une histoire plus détaillée, voir l’excellent livre « Ambassade, Emigrants et Anglais » (« Embassy, Emigrants and Englishmen ») du P. Christopher Birchall, publié par Holy Trinity Press, à Jordanville, en 2014). C’est la seule cathédrale orthodoxe russe spécialement construite en Grande-Bretagne, bâtie dans le style pskovien et avec deux Autels. L’Autel supérieur est dédié à la Nativité de la Mère de Dieu, et celui du bas aux Saints Martyrs impériaux. Un projet de très belles fresques a été achevé en 2017 pour l’église du haut et la cathédrale a été consacrée lors d’une réunion spéciale du Saint-Synode le 8/21 septembre 2018.

La Chancellerie du Diocèse, chargée de son administration, se trouve à Wallasey, dans le nord de l’Angleterre.

II. REGION DIOCESAINE D’EUROPE OCCIDENTALE

L’histoire de la région diocésaine d’Europe occidentale est tout aussi ancienne que celles des Iles britanniques, et tout aussi riche en personnages et évènements remarquables. Elle comprend également plusieurs pays (la France, l’Italie, la Suisse, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Espagne, le Portugal et Monaco). La présence du diocèse en Europe occidentale date des débuts de l’Eglise russe à l’Etranger et, en certains endroits, remonte même à la diaspora prérévolutionnaire.

Les origines du diocèse en Europe occidentale se trouvent en Suisse, où une première paroisse orthodoxe russe fut fondée dans la région de Berne par décret de l’Empereur Alexandre Ier du 25 décembre 1816 / 6 Janvier 1817. Cependant, en raison de la guerre du Sonderbund, cette paroisse initiale de Berne – Mission impériale- dédiée à l’Exaltation de la Sainte Croix a dû être temporairement évacuée, et n’a repris son service qu’en 1854, cette fois à Genève. En 1862, les autorités genevoises ont fait don à la communauté orthodoxe d’un terrain pour y construire une église ; ce terrain se trouvait précisément à l’endroit d’un ancien cimetière chrétien, où se dressait autrefois un Monastère dédié à Saint Victor. On pense généralement que le concept initial de cette église fut inspiré par S.A.I. la Grande-Duchesse Marie Nikolaieva, fille aînée de l’Empereur Nicolas Ier. La pose de la première pierre eut lieu le 14/26 septembre 1863, et exactement trois ans plus tard, le 14/26 septembre 1866, l’église fut consacrée en l’honneur de l’Exaltation de la Sainte Croix. A plusieurs reprises, cette église fut la cathédrale principale du Diocèse distinct d’Europe occidentale et forme aujourd’hui la deuxième cathédrale du diocèse. Deux de nos Evêques diocésains y sont enterrés : Mgr Léonty, évêque de Genève, qui fut à la tête de ce qui était alors le « Vicariat suisse » entre 1950 et 1956 ; et Mgr Antony, qui pris sa succession de 1957 à 1993 et fut le premier hiérarque à recevoir le titre d’« Archevêque de Genève et d’Europe occidentale ».

A seulement une heure de Genève, nous trouvons une autre église historique située dans la ville de Vevey. Dédiée à Sainte Barbara, elle a abrité l’Evêque Ambroise (Cantacuzène) de Vevey, Vicaire du Diocèse et, de 2000 à 2006, Archevêque de Genève ; aujourd’hui, cette cathédrale est le siège du Vicaire actuel du Diocèse, Sa Grâce Mgr Alexandre (Echevarria) de Vevey.

Parmi les paroisses du Diocèse, nombreuses sont celles qui remontent aux communautés existant avant la révolution et sont donc dotées d’églises historiques. Ainsi, nos paroisses de Florence et de San Remo, toutes deux fondées sous l’égide de la Famille impériale russe, constituent des exemples marquants d’églises de style moscovite de la fin du 19ème siècle ; il en va de même pour nos églises de Menton et d’ailleurs, plus petites mais tout aussi importantes historiquement.

III. LA VIE DE NOS PAROISSES

Dans l’ensemble du Diocèse, tant en Europe occidentale que dans les Iles britanniques, ce sont nos paroisses ainsi que notre culture pastorale et liturgique qui sont au cœur de notre vie ecclésiale. Nos paroisses servent en slavon d’église et dans les langues locales de nos régions – comprenant l’anglais, le français, l’italien, l’espagnol, l’allemand, le flamand, et parfois le gallois et le gaélique – ainsi dans toute autre langue lorsque cela est utile aux communautés (par exemple, nous avons de fortes communautés roumanophones dans certaines régions anglaises et italiennes, et certaines parties de la Liturgie y sont célébrées en roumain). Notre présence en Grande-Bretagne et Europe occidentale est actuellement en augmentation et nous cherchons toujours à établir de nouvelles missions là où elles sont nécessaires, à fonder des communautés monastiques et à mener toute autre œuvre bénie.

Les portes de nos paroisses sont ouvertes à tous ceux qui cherchent à vivre la vie orthodoxe dans sa plénitude, indépendamment de leur nationalité, de leur milieu ou de leur langue.

EN SAVOIR PLUS

Au sujet du Diocèse

Revenir à la page d’accueil qui présente l’histoire et la vie de notre Diocèse.

Structure administrative

En savoir plus sur la manière dont le Diocèse est organisé et administré à travers ses onze nations.

Notre Eglise à l’Etranger

Apprenez-en davantage sur notre Eglise orthodoxe russe à l’Etranger (EORE).

Paroisses

Annuaire complet par pays des Paroisses et Missions du Diocèse

Clergé

Coordonnées de tous les Prêtres et Diacres des Paroisses et Institutions diocésaines